Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Deux start-up romandes récompensées par Venture Kick
 
Le 07-11-2018
de MicroTech Industry® - News des expositions

La MedTech a la cote: le programme de soutien a accordé 130.000 francs au renanais Aspivix et au lausannois SEED Biosciences.

Une somme de 130.000 francs chacune: c’est ce qu’ont remporté les start-up Aspivix et SEED Biosciences lors de la finale du programme de soutien aux jeunes entreprises Venture Kick. Avec ces deux récompenses, ce sont les avancées en matière de prise en charge médicale des femmes et de médecine personnalisée qui sont mises sous le feu des projecteurs.

Gynécologie sans douleur

De son côté, Aspivix conçoit une nouvelle génération de pinces gynécologiques, non traumatiques et peu invasives, destinées à remplacer la pince de Pozzi. Ce nouvel outil sera utilisé pour des actes gynécologiques courants comme la pose d’un stérilet. Jetable et facile à manipuler, l’instrument d’Aspivix est doté d’une ventouse qui aspire en douceur l’ouverture du col de l’utérus: une innovation de taille face aux deux pointes acérées du tenaculum en acier qui s’occupaient de cette tâche délicate jusqu’ici.

Le potentiel d’Aspivix a déjà retenu l’attention d’investisseurs: la start-up a récemment bouclé un tour de financement de série A, à hauteur de 1,8 million de francs. Dernièrement, la société a produit une première série de prototypes: ils seront bientôt testés dans le cadre de premiers essais cliniques. «Les fonds que nous avons reçus nous ont permis d’amener notre innovation du laboratoire à l’univers des soignants et, dans l'ensemble, de changer durablement les soins prodigués à des millions de femmes dans le monde», affirme Mathieu Horras, fondateur et CEO de la firme de Renens.

Diagnostic du cancer facilité

Pour sa part, l’entreprise lausannoise SEED Biosciences produit DispenCell: un robot de pipetage, capable d'isoler plus rapidement des cellules individuelles pour la médecine personnalisée. Facilitant grandement les prélèvements, il permet aux scientifiques de travailler trois fois plus vite qu’avec les solutions existantes. Le prélèvement de cellules uniques est une étape clé dans de nombreux processus biologiques, notamment dans le diagnostic du cancer, les thérapies par cellules souches ou encore la médecine personnalisée. Les méthodes actuelles pour isoler les cellules n’étant malheureusement pas encore traçables, les scientifiques peuvent perdre jusqu'à cinq mois en temps de validation.

En plus de sa rapidité et son efficacité, le robot permet également une traçabilité à la fois précise et conforme aux normes industrielles et réglementaires les plus strictes. SEED Biosciences vise ainsi à offrir des solutions unicellulaires abordables et intuitives aux acteurs industriels évoluant sur un marché extrêmement compétitif: celui de la médecine personnalisée – un marché au potentiel de plusieurs milliards de dollars.

Depuis 2007, la structure philanthropique Venture Kick identifie et soutient les projets prometteurs. Chaque mois, elle évalue une vingtaine d’idées de start-up. En une décennie, l’organisme a supporté 522 initiatives, pour un total de 21 millions de francs distribués.

SM
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved