.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



OneVisage annonce un partenariat avec une entreprise américaine
 
Le 07-01-2019

La start-up lausannoise, qui développe des solutions logicielles de biométrique faciale 3D, annonce un accord avec la société californienne Global ID. L’entreprise vaudoise envisage un tour de financement pour la mi-2019, avec l’objectif de lever 5 millions de francs.

Christophe Remillet a lancé OneVisage en 2013. L’entreprise développe des solutions logicielles uniques de biométrie faciale 3D et d’authentification graphique 3D. Dans un modèle B2B, les solutions d’OneVisage sont destinées à trois segments: les intégrateurs de services financiers, de cybersécurité et d’identité digitale.

Une première sur le sol américain

Durant le CES 2019, l’entreprise lausannoise présentera, pour la première fois sur le sol américain, ses deux produits. Tout d’abord «Premier Face SDK». C’est un kit de développement logiciel pour l’identification par biométrie faciale sur smartphone. Il ne s’agit pas d’une solution destinée à débloquer son smartphone ou permettant d’effectuer un micropaiement de quelques dizaines de francs avec son portable. Au contraire, elle s'adresse pour les cas d’utilisation de moyenne à haute importance, par exemple les accès aux comptes bancaires en ligne, les paiements mobiles à partir d’une certaine somme, l’accès à des données confidentielles, ou encore l’échange de documents confidentiels. Pour OneVisage, c’est la cybersécurité des entreprises, des organisations ou des services numériques manipulant des données confidentielles qui est visée.

Plus récemment, OneVisage a lancé son deuxième produit, «Premier Secret SDK». C’est un système par sélection d’objets graphiques cachés dans des univers virtuels. «Imaginez: l’avenue des Champs-Elysées est affichée sur votre écran de mobile. Vous entrez dans un magasin et vous sélectionnez un sac à main que vous aurez préalablement choisi: c’est ce qui vous identifie», explique Christophe Remillet.

Lever 5 millions de francs pour la mi-2019

La start-up lausannoise arrive à Las Vegas avec deux objectifs clairement définis: trouver des investisseurs américains ou européens, pour préparer un tour de financement pour mai-juin 2019. L’idée est de lever 5 millions de francs. En parallèle, la jeune pousse va enchainer les meetings durant cette semaine pour tenter de décrocher des contrats d’achats.

D’ailleurs, OneVisage annoncera durant le CES un partenariat avec l’entreprise américaine Global ID. Basée en Californie, cette entreprise bénéficie du soutien d’un investisseur important, celui de l’entreprise Ripple, qui a créé et développé le protocole de paiement et le réseau d'échange «Ripple». Cet accord avec Global ID permettra ainsi à la start-up vaudoise de se rapprocher étroitement de cet investisseur.

Aujourd’hui, OneVisage sert des clients en Suisse, en France et aux États-Unis principalement. Elle est aussi engagée dans des démonstrations de faisabilité avec des partenaires en Inde.

Matteo Ianni
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved