Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Straumann s’attaque à un fief de Nobel Biocare
 
Le 12-10-2018

Implants dentaires. Le leader bâlois présente trois innovations principales au Congrès EAO. L’implant pleinement conique BLX comble une lacune par rapport à la concurrence.

Chef de file mondial des implants dentaires, le groupe Straumann présente ces jours-ci à Vienne une série d’innovations qui contribuent à poursuivre l’extension de son marché potentiel. Dans le cadre du Congrès de l’Association Européenne pour l’Ostéointégration (EAO) qui se tient de jeudi à samedi dans la capitale autrichienne. Straumann a surtout annoncé le lancement - encore restreint cette année, exhaustif l’année prochaine - de son nouvel implant pleinement conique BLX pour les solutions implantaires rapides. Un segment de marché dominé actuellement par son concurrent zurichois d’origine suédoise Nobel Biocare, contrôlé par le conglomérat américain Danaher. Des tests cliniques et précliniques ont été présentés à cet égard.

Défi d’une forte croissance

Avec un rythme de croissance organique impressionnant de près de 18% en monnaies locales au premier semestre 2018 (pour une croissance du marché mondial estimée à quelque 4-5%), le groupe bâlois a été porté par la demande pour les implants à pointes coniques BLT et, dans plusieurs pays, par les implants à moindres prix. Straumann est ainsi confronté au défi de maintenir ce rythme élevé sans péjorer ses marges: la marge d’exploitation EBIT avait légèrement fléchi au niveau élevé de 24,9% (-50 points) au premier semestre, en raison d’une combinaison de produits un peu moins favorable (part accrue de solutions numériques). Après avoir vu son cours multiplié par plus de sept depuis le milieu de l’année 2013 à un pic de 814 francs à la mi-août 2018, l’action Straumann a connu un parcours plus volatile et cédé depuis lors 18% à 664,50 francs, en hausse de 0,9% jeudi.

Straumann élargit aussi son offre dans la catégorie des implants en céramique PURE en lançant, en sus du modèle monotype actuel, une variante en deux parties qui doit rehausser sensiblement la souplesse prothétique et la facilité de manipulation par rapport au modèle monobloc.

Le BLX complète le BLT

Depuis 2015, Straumann avait déjà réalisé des progrès majeurs dans le segment des implants à bouts coniques BLT (Bone Level Tapered) utilisés pour les solutions de remplacements dentaires immédiates, au point que cet implant est devenu le plus vendu de Straumann et que ses ventes continuent de croître fortement. Mais le BLT ne couvrait pas le segment très attractif, dominé actuellement par Nobel Biocare, des implants pleinement coniques, qui affiche la plus forte croissance et représente près d’un quart des implantations dentaires. Pour combler cette lacune, Straumann précise, dans le communiqué diffusé jeudi, qu’il a collaboré avec les plus grands experts au plan mondial. Livrés avec les surfaces (SLActive) et dans les matériaux (Roxolid) réputés de Straumann, ces implants BLX de nouvelle génération ont été conçus pour répondre non seulement aux solutions immédiates mais pour toutes les indications. Le système BLX a en effet été développé pour optimiser la stabilité primaire dans toutes les catégories osseuses ainsi que pour simplifier les phases restauratrices, de manière à obtenir des résultats prévisibles y compris dans les cas complexes.

Autre innovation: le lancement d’une variante en deux parties de l’implant en céramique PURE que Straumann proposait déjà dans une version monotype. Ce nouveau produit en deux parties se prête particulièrement à une mise en place guidée par des instruments numériques tels que les scanners intra-oraux. Sur la photo ci-dessus, la pièce de droite est un élément provisoire. Les implants en céramique sont souvent préférés car un retrait des gencives susceptible de se produire avec le temps laisse alors apparaître un implant de même apparence que la dent, plutôt qu’une vis métallique.

Mini-implants peu invasifs

Enfin, Straumann estime fixer de nouveaux jalons avec son système de mini-implants conçus, comme les implants BLT, avec un bout conique, afin d’assurer une stabilité initiale élevée. A la faveur de son expérience des petits implants, Straumann a développé des mini-implants de 2,4 mm de diamètre seulement. Ceux-ci sont fabriqués en alliage Roxolid et dotés d’une surface SLA de nature à assurer une ostéointégration fiable. Les mini-implants permettent d’éviter la phase d’augmentation de la masse osseuse souvent requise pour la pose d’implants traditionnels. Ils constituent par conséquent une solution rapide et minimalement invasive pour les patients édentés avec une ossature mandibulaire réduite. Ils se prêtent bien ensuite à la pose d’appareils amovibles.

Straumann estime qu’une pose d’implants sur dix dans le monde concerne des mâchoires supérieures ou inférieures édentées.

Cet article vous est offert par Swissquote
Piotr Kaczor


AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved