Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Symetis croît et investit sur son site d'Ecublens
 
Le 07-06-2018

La medtech vaudoise Symetis a affiché une croissance de 50% en 2017 et veut renforcer ses capacités à Ecublens.

La société de technologie médicale Symetis n'a cessé de se développer depuis son rachat par l'américain Boston Scientific il y a un an. Le spécialiste vaudois des valves cardiaques a affiché l'année dernière une croissance de 50%. "Chaque mois, nous établissons un nouveau record de ventes", a indiqué mercredi le directeur général Xavier Bertrand lors d'un événement au siège d'Ecublens.

La progression enregistrée en 2017 par Symetis décoiffe celle du marché, qui avoisine les 10%, selon M. Bertrand. Le dirigeant affirme que le rythme de croissance devrait rester constant ces deux prochaines années.

Une nouvelle étape sera franchie en 2021, date prévue de l'entrée sur le marché américain. La commercialisation aux Etats-Unis, appelés à devenir le premier débouché pour Symetis, devrait substantiellement doper les ventes. La France, le Japon et la Chine sont également dans le viseur de la filiale de Boston Scientific.

La medtech vaudoise se prépare activement à ces échéances en renforçant ses capacités à Ecublens, là où sont assemblés les cathéters destinés à l'implantation des valves cardiaques. Ces dernières sont produites sur le site de Belo Horizonte, au Brésil.

Introduction en Bourse abandonnée

"L'investissement à Ecublens représente plusieurs dizaines de millions de francs", a précisé M. Bertrand. A court terme, les capacités de production seront doublées, voire triplées en prévision de la commercialisation sur le marché américain.

Le site accueille actuellement 75 personnes, dont quarante dans la production et une quinzaine pour la recherche et développement. Cet effectif devrait atteindre une centaine d'employés d'ici la fin de l'année.

Symetis avait prévu une introduction en Bourse à Paris l'année dernière, avant de retirer le projet au profit d'un rachat par Boston Scientific pour 435 millions de dollars (428,2 millions de francs au cours actuel). Fondée en 2001, la société vaudoise avait publié à cette occasion son chiffre d'affaires pour 2016 de 38,4 millions de francs.

L'entreprise a connu des hauts et des bas au cours de son histoire. Elle a été soutenue par des sociétés de capital-risque lors des mauvaises passes, à l'image du genevois Endeavour Vision qui avait injecté 70 millions dans l'affaire.

Boston Scientific a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 2,4 milliards de dollars (2,37 milliards de francs) dans la cardiologie interventionnelle - domaine d'activité de Symetis - en hausse de 6% sur un an. En Suisse, les recettes du groupe ont atteint 63 millions de francs en 2016.

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved