Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



ScanTrust: la lutte contre les contrefaçons continue
 
Le 22-11-2017

La start-up de l’EPFL développe une solution pour vérifier l’origine des marchandises. Elle vient de lever 4,2 millions.

Lutter contre la contrefaçon grâce à un système permettant de vérifier l’authenticité des marchandises. C’est ce que permet la start-up vaudoise ScanTrust, qui développe un système de QR codes unique capable de contrôler l’origine d’un produit. Créée en 2014 et basée à l’Innovation Park de l’EPFL, la jeune société vient de boucler un tour de financement de 4,2 millions. Parmi les investisseurs figurent SVC-Ltd (filiale de Credit Suisse qui investit dans des PME innovantes en Suisse), le fonds de capital-risque MIT alumni Castor Ventures ou encore ID Capital Pte. (Singapour).

«À terme, notre vision est que chaque produit de la planète soit équipé d’un identifiant unitaire sécurisé afin que n’importe qui puisse vérifier son authenticité et son origine», confie Justin Picard, cofondateur et CTO. Cette levée de fonds va permettre d’accélérer la croissance de ScanTrust, qui va renforcer son équipe de vente. «Il y a quelques années, la contrefaçon touchait une certaine catégorie de produits uniquement, principalement dans le domaine du luxe», explique-t-il. «Aujourd’hui, c’est un problème qui concerne des produits inconnus du grand public, comme des pièces automobiles ou des filtres à eau», ajoute-t-il. «Si une personne souhaite réaliser une contrefaçon, elle n’a même plus besoin de le faire seule. Elle peut trouver des partenaires sur internet qui vont vendre directement le produit contrefait et ceci, dans les circuits de distribution légitimes. La contrefaçon est un crime facile à perpétrer avec des profits très alléchants.»

Contrôle total de la chaîne d’approvisionnement

ScanTrust a donc développé une solution mobile sécurisée pour authentifier une marque. Les codes sécurisés de la start-up contiennent une empreinte digitale unique et l’authentification est réalisée directement grâce à un téléphone portable, sans équipement spécial. De plus, la visibilité de la chaîne logistique est directement visible sur internet. «Cela permet à nos clients d’avoir le contrôle total de la chaîne d’approvisionnement et de distribution, d’identifier les zones sensibles de la contrefaçon afin d’empêcher le marché gris ou encore de surveiller les distributeurs.» Selon l’OCDE, le marché de la contrefaçon est estimé à cinq cents milliards et la Suisse serait passablement touchée. «Le pays n’est pas épargné avec des contrefaçons de médicaments, de produits de luxe, mais aussi de nombreux biens industriels», note Justin Picard. «Le marché des biens industriels est, effectivement, fortement impacté par l’industrie 4.0 et les entreprises sont en voie de numériser tous leurs processus de production. La plupart du temps, les produits sont échangés dans des chaînes B2B dans lesquelles il y a énormément de problèmes de contrefaçons et de marchés parallèles. Les marques perdent la visibilité de leurs clients finaux, car les produits sont acheminés via plusieurs distributeurs», relève-t-il. «Grâce à notre technologie, qui est brevetée, nous pouvons tracer un produit dans la chaîne de distribution, identifier l’acte d’achat, l’associé avec un client et surtout - dans le cas de produits industriels - ce code permet de tester le produit durant toute sa durée de vie.»

L’entreprise vaudoise, qui ne communique pas son chiffre d’affaires, compte aujourd’hui 25 collaborateurs répartis entre la Suisse, la Thaïlande et la Chine et une quinzaine de clients. 2017 a été une année prometteuse pour la jeune pousse qui a signé plusieurs contrats avec de grosses entreprises actives dans l’alimentaire, le fournisseur allemand de pompes à vide et solutions d’aspiration Leybold ou encore l’entreprise Ramon Chozas, afin de permettre une traçabilité et une authentification mobile pour assurer la sécurité dans toute l’industrie semencière en Argentine.

Cet article vous est offert par Swissquote
Leila Ueberschlag

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved