Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Mikron abordera 2018 avec un carnet bien rempli
 
Le 03-11-2017

Résultats. Une entrée importante de commandes a eu lieu au troisième trimestre. Chiffre d’affaires et EBIT en recul cependant en 2017.

Le groupe Mikron a enregistré au troisième trimestre 2017 une entrée de commandes qualifiée de réjouissante qui provient de différents segments de marché et porte principalement sur les systèmes d’usinage. Le quatrième trimestre s’annonce lui aussi prometteur : la division Mikron Automation notamment s’attend à une reprise des commandes en provenance des Etats-Unis. Dans le même temps, l’activité services et outillage poursuit son évolution positive. Jusqu’à la fin de l’année, le groupe parviendra à accroître son entrée de commandes par rapport à 2016 et abordera ainsi l’exercice 2018 avec un carnet de commandes bien rempli.

Certaines commandes ayant toutefois été libérées beaucoup plus tard que prévu, l’évolution actuelle de la situation n’influera que peu sur le chiffre d’affaires de 2017. Mikron table en effet sur un recul du chiffre d’affaires et du résultat d’exploitation (EBIT) par rapport à 2016. Ce qui s’avère au-dessous des prévisions émises lors de la publication des résultats au premier semestre, s’agissant de l’EBIT.

Mikron est un fournisseur au plan mondial pour les industries automobile, pharmaceutique, de la technique médicale, ainsi que pour celles des biens de consommation, des instruments d’écriture et de l’horlogerie. Les deux divisions, Mikron Automation et Mikron Machining , ont leur siège principal à Boudry et Agno et des sites de production supplémentaires en Allemagne, à Singapour, en Chine et aux Etats-Unis.

Stagnation boursière

La valeur boursière de Mikron Holding, qui est domicilié à Bienne et coté sur SIX Swiss Exchange, avoisine 120 millions de francs. Son évolution reflète une rentabilité insuffisante pour créer de la valeur actionnariale. Ses flux de trésorerie nets issus des activités d’exploitation et son cash-flow libre évoluent en dents de scie. Ce dernier s’est établi à 6,6 millions de francs en 2016. Ce groupe s’avère pratiquement dénué de dettes aujourd’hui ; son taux d’autofinancement (equity ratio) se montait à 63,5% à fin juin 2017. (PR)

Cet article vous est offert par Swissquote
Philippe Rey


AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved