Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Thermo Fisher délocalise, les employés votent un arrêt de travail
 
Le 20-04-2017

Plus d'une centaine d'employés du groupe américain Thermo Fisher sont en arrêt de travail depuis mercredi matin à Ecublens (VD). Ils protestent contre la délocalisation partielle de l'usine en République tchèque.

Plus d'une centaine d'employés du groupe américain Thermo Fisher sont en arrêt de travail depuis mercredi matin à Ecublens (VD). Ils protestent contre la délocalisation partielle de l'usine en République tchèque, qui touchera 106 des 165 employés de l'entreprise.

En cette période de vacances scolaires dans le canton de Vaud, l'intégralité des employés présents a débrayé, soit plus d'une centaine, a indiqué à l'ats Noé Pelet, secrétaire syndical Unia. Les salariés demandent à la direction le retrait de ce plan de restructuration.

Les travailleurs veulent également qu'Unia soit intégré à la procédure de consultation, ce qui est pour l'heure refusé par la direction. Enfin, ils exigent qu'un interlocuteur qui ait un réel pouvoir de décision soit nommé pour les discussions avec les salariés, la direction locale n'ayant pas de pouvoir décisionnel, a expliqué Noé Pelet.

Malgré une conjoncture favorable, la société américaine a décidé de délocaliser une grande partie de son usine d'Ecublens, relève Unia dans son communiqué. Celle-ci est spécialisée dans la fabrication de spectromètres à émission optique et rayons X.

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved