Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Cinq perles technologiques au portillon de la course aux trophées du Prix PERL
 
Le 03-05-2018
de MicroTech Industry® - News des expositions

La cérémonie du Prix Entreprendre Région Lausanne a lieu ce mercredi au Palais de Beaulieu. Présentation des start-up finalistes.

Le Prix Entreprendre Région Lausanne nous fait découvrir chaque année des perles parmi les gagnants. Cette 16e édition ne dérogera pas à la règle. Cinq jeunes entreprises actives dans les nouvelles technologies sont finalistes. L’une d’elles décrochera le 1er Prix Trophée PERL 2018, avec 50 000 francs à la clé, lors de la cérémonie qui se déroule ce mercredi en fin d’après-midi au Palais de Beaulieu.

Le jury, présidé pour la première fois par le syndic de Lausanne, Grégoire Junod, les a sélectionnées parmi les 31 start-up qui ont participé au concours, dont le siège est situé sur une des 27 communes membres de Lausanne Région.

«Le nombre, la variété et l’inventivité des projets déposés est incroyable, observe le syndic. J’ai aussi été impressionné par la capacité de ces jeunes entrepreneurs à prendre des risques et à penser de manière intelligente un projet de développement sur plusieurs années. C’est très stimulant et plein d’espoir aussi sur le dynamisme de notre économie. Beaucoup de projets sont aussi porteurs de sens: à la composante économique et financière s’ajoute une dimension humaine et sociale. On le voit très bien avec les projets lauréats.»

La dotation totale pour les six prix qui seront distribués aux finalistes se monte à 100'000 francs. Pour la première fois en 2018, un Prix du public – d’une valeur de 10'000 francs – récompensera l’un des cinq lauréats du jury. Il sera attribué par le public durant la cérémonie.

Nombre d’entreprises montées sur le podium ces dernières années ont poursuivi une trajectoire accomplie. L’an dernier, Volumina Medical, à Écublens, avait gagné le Trophée 2017 grâce à un biomatériau injectable destiné à la chirurgie reconstructive.

Ces jeunes pousses sont l’économie de demain

Grégoire Junod se dit convaincu que ces jeunes pousses représentent l’économie de demain: «C’est certain. Et c’est particulièrement vrai dans le domaine biomédical dont beaucoup de projets sont issus. Nous avons un terreau favorable à Lausanne ne serait-ce qu’avec l’Université, l’EPFL ou le CHUV. J’ai aussi été frappé par la composante industrielle, de production, de nombreux projets. C’est le signe que dans des secteurs de pointe, bien positionnés, la production industrielle a toujours un avenir dans notre pays.»

Les lauréats

Par Jean-Marc Corset
24heures.ch

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved