Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Le CV blockchain appliqué au monde de l’aviation
 
Le 04-02-2019

La plateforme genevoise Professionals.aero met en relation pilotes, consultants et personnel de maintenance avec des recruteurs potentiels dans une soixantaine de pays

Les sites de recrutement sont aussi touchés par le phénomène blockchain. C’est le cas de la plateforme genevoise Professionals.aero, fondée par Laurent Delétraz, un ancien pilote qui a dû se réorienter professionnellement pour des raisons de santé. Avec Johan Orsingher et Annelise Bremme, il a lancé en 2016 ce site de recrutement destiné uniquement au monde de l’aviation et de l'aérospatial. Une sorte de Jobup de l’aéronautique. La plateforme met en relation pilotes, consultants et personnel de maintenance avec des recruteurs potentiels dans une soixantaine de pays.

Depuis le début de l’année, cette société genevoise qui travaille entre autres avec Lufthansa Technik ou Orion Way expérimente la technologie blockchain Ethereum. Tous les CV, certificats et autres documents officiels déposés dans la base de données sont certifiés et ne peuvent être modifiés.

Vérifications chronophages

«Le marché de l’aviation est très réglementé. Il faut de multiples licences et faire régulièrement des stages. Sans oublier les visites médicales», précise Laurent Delétraz. Jusqu’à présent, les futurs employeurs devaient eux-mêmes vérifier ces documents, ce qui s’avère très chronophage.

Pour automatiser et authentifier ces diplômes, Laurent Delétraz a trouvé un partenaire estonien, la société CV Proof, fondée Ray Chow-Toun et Frédéric Vérin. Elle est à l’origine d’une technologie blockchain destinée à sécuriser tous les types de documents d’identification utilisés sur le marché du travail. «Nous avons conclu un accord d’exclusivité pour le domaine de l’aviation», précise Laurent Delétraz. Un CV blockchain offre une sécurité aussi bien aux employeurs qu’aux salariés potentiels.» Il est en effet devenu courant pour les cybercriminels de se faire passer pour des entreprises ou des agences de recrutement, afin de viser des salariés potentiels et d’avoir accès à leurs données et informations.

Partenariats recherchés

La technologie est opérationnelle, mais Professionals.aero souhaite désormais mettre en place des partenariats avec les établissements qui forment le personnel de maintenance ou des écoles de pilotes. En matière de recrutement, d’autres entreprises commencent aussi à repérer le potentiel de la technologie blockchain, à l’exemple de la plateforme de vérification de carrière APPII, qui propose aux employeurs des CV vérifiés.

Ghislaine Bloch

LE TEMPS

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved