.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



METTRE EN PLACE UNE CULTURE DE L’INNOVATION
 
Le 02-04-2019
de Fondation The Ark

METTRE EN PLACE UNE CULTURE DE L’INNOVATION EST À LA PORTÉE DE TOUTES LES ENTREPRISES

Quelques mesures concrètes et une stratégie cohérente peuvent suffire à mettre en place une vraie culture de l’innovation dans une PME. C’est d’autant plus facile lorsque l’on peut compter sur des collaborateurs engagés et passionnés. Reste que le management doit en tout temps encourager les employés à essayer, sans peur de l’échec. Telles sont les convictions d’Yves Karcher, CEO d’InnoExec. Celles-ci, qu’il a partagées lors de la dernière conférence InnoVibes au BioArk de Monthey, sont basées sur sa riche expérience, notamment en tant que vice-président de Logitech.




Dans les entreprises, on passe son temps à gérer le présent : factures, commandes, salaires… Mais en fait, que ce l’on aimerait faire, c’est créer le futur avec les activités présentes. « Il y a toujours de très bonnes raisons pour ne pas chercher de l’innovation », selon Yves Karcher.

L’innovation peut être favorisée par différentes mesures très simples, par exemple l’aménagement des bureaux. « Chez Logitech, les parois murales ne servent pas à cloisonner mais avant tout de support à la créativité et au partage d’idées, propices à la discussion ». Beaucoup de séances de « brainstorm » étaient également faites debout, devant une paroi, afin d’avoir un maximum d’énergie.
Autre exemple : les machines à café n’étaient pas dans un coin, mais au milieu de l’open space. « C’est l’occasion d’avoir des rencontres fortuites ». Pas très loin de la machine à café, des écrans diffusaient des extraits d’avis de clients, positifs et négatifs. « Grâce à ces petites mesures, la pause-café est devenue une opportunité de se rencontrer et de trouver des pépites d’innovation ».

Innover en équipes, une vertu importante

Avoir des idées innovantes, c’est bien, mais encore faut-il réussir à les faire remonter auprès des décideurs. Pour y remédier, Logitech a eu l’idée d’organiser régulièrement des « techno-bazars ». Les employés sont invités à présenter aux autres collègues leurs idées, prototypes ou innovations, et ceci dans tous les domaines (y compris finances et administration). Différents stands, que les employés peuvent visiter, permettaient à tous de donner leur avis sur les innovations proposées, et ainsi d’avoir des feeds-backs directs. Le CEO de Logitech ne rate jamais ces techno-bazars. Au final, les employés votent pour les meilleures idées et cela permet de diriger ou rediriger la recherche.

« L’encouragement à essayer, notamment en équipe est très important dans le processus d’innovation », selon Yves Karcher. Cette façon de faire permet également à certains collègues de découvrir ce que font les autres et de mettre plusieurs idées ensemble. Des partenariats entre les ingénieurs et les équipes commerciales doivent être créés, en décrétant de l’ouverture d’esprit et de l’innovation en continu. « L’idée est vraiment d’en débattre ouvertement au niveau du management et ensuite parler d’une seule voix vers les équipes ».

Selon Yves Karcher, il n’est pas nécessaire d’octroyer formellement du temps aux collaborateurs pour innover. « Les moteurs essentiels sont l'engagement et la passion. L’innovation est avant tout un état d’esprit ». Il y a forcément du temps à disposition dans le travail de tous les jours. C’est ce temps-là qu’il faut mettre à profit. Les gens passionnés réfléchissent également sur un télésiège, par exemple.


Retrouvez la deuxième partie du compte-rendu de la conférence d’Yves Karcher.

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved